Newsletter Novembre 2021

 Chers Amis, chers Membres,

 

Tout d’abord quelques bonnes nouvelles puisque selon la presse locale la valeur de nos résidences secondaires se serait encore appréciée cette année.

 

Nous sommes conviés à participer prochainement à une conférence consacrée au positionnement et au marketing de la station par rapport aux sports d’hiver. Il va de soi que si vous avez des suggestions ou des remarques à nous communiquer à ce sujet, nous nous ferons un devoir de les relayer. Il en est de même de la question de l’obligation de présenter un pass covid pour l’utilisation des remontées mécaniques au sujet de laquelle nous sommes sondés. Les avis au-sein du comité étant extrêmement partagés, nous serions heureux d’avoir votre opinion à cet égard.

Certains membres s’inquiètent aussi, légitimement ainsi qu’il ressort des photographies qui nous ont été communiquées, de l’accès au bas des pistes de Cry d’Er au vu de l’état des chantiers en cours. Nous avons interrogé CMA à ce sujet et devrions donc être en mesure vous revenir prochainement.

Nous poursuivons par ailleurs, comme par le passé, nos tentatives de convaincre les autorités du Haut-Plateau de tout entreprendre pour fluidifier le traffic, étant convaincus que les problèmes de circulation constituent un frein à l’essor de la station.

Nous organiserons en cette fin d’année une conférence, à l’occasion de notre Assemblée générale, pour évoquer ces différents sujets.

La presse a par ailleurs récemment publié diverses informations concernant, directement ou indirectement, le Haut-Plateau et dont nous croyons opportuns de vous réserver une copie. Notre membre du comité, Jean Metz, a au surplus rédigé divers exposés concernant notre belle région. Nous vous adressons dès lors les contributions suivantes, en espérant qu’elles retiennent votre attention malgré la longueur de la présente Newsletter:

 

  • un texte rédigé concernant le lancement de deux plateformes ayant pour but de proposer des expériences de séjour à Crans-Montana;
  • un exposé sur un nouveau projet de mobilité ayant pour objectif de faire passer la fréquentation des transports publics de 4 % à 25 % pour le district de Sierre (qui comprend Sierre et ses 2 vallées latérales, le Val d’Anniviers et le Haut-Plateau);
  • le compte-rendu de la réunion de la Commission Mobilité du district de Sierre du 16 octobre écoulé visant à élaborer des propositions en matière de mobilité;
  • un exposé des divers projets envisagés aux Barzettes;
  • un article sur le projet de renaturation de l’étang Grenon;
  • un exposé sur la hausse récente des nuitées à Crans-Montana ;
  • un article sur une réunion d’experts internationaux analysant l’organisation touristique de notre région ;
  • deux articles consacrés à la nouvelle société du tourisme de CMA ;
  • et un communiqué de presse relatif à la volonté de développer le bilinguisme dans les districts de Sierre et Loèche.

 

Nous vous rappelons enfin que notre partenaire, René Rey Sports SA, offre à tous nos membres un rabais de 20% sur les articles au sous-sol de sa boutique principale ainsi que pourleski-service au départ de Cry-d’Er. Nous vous encourageons dès lors à vous y rendre.

 

Dans l’attente de vous revoir, nous vous prions d’agréer, chers Amis, chers Membres, nos sincères salutations.

 

Pour le Comité

Alexandrine Berger

*****

Crans-Montana 2.0, c’est maintenant…

PAR JEAN METZ

Un peu de marketing…

Lorsqu’on doit vendre un produit qui atteint sa phase de maturité, il est courant de recourir à la vente en lots (bundle), soit du même produit en quantité (par le prix), soit de produits différents (complémentaires, l’un attirant l’autre).

La distribution moderne l’avait compris depuis longtemps, en recourant finalement à l’effet de gamme, qui relance l’effet attractif. Amazon a vite compris le phénomène (rappelons qu’ils vendent non pas des produits mais un service de distribution) et dépassé les limites de l’achat-revente pour créer ce qu’on appelle une place de marché (market-place) en agissant comme commissionnaire et logisticien. Résultat : un effet de gamme incontournable de 120 millions de références (produits) à comparer avec l’assortiment de 35 000 références des plus grands hypermarchés ou des 25 000 médicaments d’une pharmacie.

Sur cette incontournable dimension du commerce, certains « category-killers » ont pris leur part. Uber sur le transport de personnes en concentrant la multiplicité d’une offre indéchiffrable sur un service unique et performant,  Booking sur la réservation de logements hôteliers ou Air Bn’B pour la réservation de logements chez l’hôte. Ces entreprises ont fédéré la multiplicité dans un service élargi, facile et flexible. La marge que ces acteurs prélève représente le prix d’un service commercial mondialisé sur une gamme complète de produits.

Et Crans-Montana dans tout ça ?

LIRE LA SUITE

 

*****

Mobilité Augmentée

PAR JEAN METZ

L’objectif est de faire passer la fréquentation des transports publics de 4 % à 25 % pour le district de Sierre (1) qui comprend Sierre et ses 2 vallées latérales (le Val d’Anniviers et le Haut-Plateau).

A l’initiative du Préfet du district de Sierre (2) dont Crans-Montana fait partie, une commission mobilité a été constituée pour réfléchir et faire des propositions à la Conférence des Présidents (3) qui sera décideur avec le Canton du Valais.

S’agissant d’infrastructures, les travaux de cette commission portent sur les années 2045 à 2050, les décisions et budgets concernant les années précédentes étant bouclés. Cela peut sembler long au profane mais ce sont des projets qui doivent être remis au début 2022, avec des équipements majeurs dont la mise en œuvre prend du temps. C’est également de l’avenir de la fréquentation harmonieuse des lieux (donc Crans-Montana) dont il s’agit, et donc de la valeur de ses biens (immobilier, tourisme, habitat, commerces et entreprises) et de ses équipements.

EN SAVOIR PLUS

*****

Compte-Rendu réunion du 16 octobre 2021 

Commission Mobilité du District de Sierre

PAR JEAN METZ

Sous la présidence de Monsieur le Préfet, assisté de Madame le Sous-Préfet.

Environ 60 personnes présentes, autorités, représentants des communes et du tourisme, représentants des associations de R2, ingénieurs civils, direction CFF, direction SMC.

Les travaux préparatoires issus des réunions précédentes ont défini l’organisation de cette séance en ateliers par secteurs géographiques. 3 secteurs géographiques (Crans-Montana, Val d’Anniviers, Leuk-Leukkerbad) ont fait l’objet de 3 groupes de travail, centrés sur le hub de Sierre. Le support technique est assuré par le cabinet d’ingénierie civile Traject mandaté par le district.

Objectif de la Commission :

Elaborer les propositions en matière de mobilité à la Conférence des Présidents de Commune, pour décisions à prendre en corrélation avec les autorités du Canton et la politique fédérale en la matière.

 

EN SAVOIR PLUS

*****

PROJET AUX BARZETTES: BIEN PLUS QU’UN STADE D’ARRIVÉE POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE DE SKI 2027

Dans le cadre de la candidature pour l’organisation des Championnats du monde de ski alpin 2027, Crans-Montana prévoit de réaménager l’aire et le stade d’arrivée de la Nationale. Plus qu’un stade d’arrivée, c’est tout un quartier multifonctionnel quatres-saisons qui est proposé.

 

«Si nous voulons être prêts d’ici à 2027 pour accueillir les Championnats du monde alpin à Crans-Montana, indique le président de la Commune Nicolas Féraud, il nous faut avancer rapidement pour que les travaux de construction du stade de la Nationale puissent commencer. Mais pour se profiler sur la scène touristique et événementielle internationale, nous pouvons faire bien davantage qu’une aire d’arrivée et des gradins ouverts sur le front de neige!» La Commune de Crans-Montana a souhaité être proactive et a donc mandaté des architectes pour proposer une vision d’ensemble de ce que pourrait être ce quartier. L’avant-projet a été présenté à la population le 8 octobre 2021. En résumé, il prévoit le stade d’arrivée modulable, des hébergements touristiques et des commerces, la refonte complète des circulations automobiles et piétonnes, des espaces publics, le parking; le départ de la télécabine Violettes / Plaine-Morte est évidemment intégré.

Crans-Montana: l’étang Grenon au cœur d’un vaste projet de renaturation

PAYSAGE Faisant office de trait d’union entre l’est et l’ouest du Haut-Plateau, l’étang Grenon s’apprête à connaître un important remodelage. En parallèle à la création d’un espace dédié à la faune et à la flore, une plage et une zone d’activités seront aménagées.

PAR FLORENT BAGNOUD

 25.10.2021, 17:00

 

LES RIVES DE L’ÉTANG GRENON, À CRANS-MONTANA, SERONT PROCHAINEMENT RENATURÉES.PERSONENI RAFFAELE ARCHITECTES/IMAGE DE SYNTHÈSE

AVEC SON ÎLE ET LE PANORAMA QU’IL OFFRE SUR LES ALPES VALAISANNES, L’ÉTANG GRENON COMPTE PARMI LES PRINCIPAUX PÔLES D’ATTRACTIVITÉ TOURISTIQUE DE CRANS-MONTANA. POURTANT, CETTE SURFACE D’EAU DE 40 000 MÈTRES CARRÉS EST AUJOURD’HUI DANS UN ÉTAT MORIBOND, SATURÉE PAR DES PLANTES ENVAHISSANTES QUI LA PRIVENT D’OXYGÈNE ET QUI RÉDUISENT LA BIODIVERSITÉ DU SITE. 

AFIN D’Y REMÉDIER, LA COMMUNE DE CRANS-MONTANA A LANCÉ UN VASTE PROJET DE CURAGE ET DE RENATURATION DES RIVES DE CE LAC. «L’IDÉE EST D’AMÉLIORER LA QUALITÉ DE SES EAUX, MAIS AUSSI D’OPTIMISER L’ACCÈS À SES RIVES TANT POUR LES TOURISTES QUE LES RÉSIDENTS DU HAUT-PLATEAU», EXPLIQUE LAURENT BAGNOUD, CONSEILLER COMMUNAL CHARGÉ DE L’ENVIRONNEMENT. «NOUS SOUHAITONS AUSSI FAVORISER LE RETOUR D’UNE FAUNE ET D’UNE FLORE LOCALES.»

EN SAVOIR PLUS

*****

Crans-Montana: la pandémie n’a pas freiné la hausse des nuitées estivales

TOURISME Crans-Montana sort d’une saison estivale marquée par une hausse des nuitées hôtelières par rapport à l’exercice 2019, qui faisait jusqu’à présent office de référence. Les Suisses représentent près de 90% des visiteurs. Malgré la pandémie, l’office du tourisme se dit optimiste pour la saison d’hiver à venir.

PAR FLORENT BAGNOUD

28.10.2021, 18:00

 

CRANS-MONTANA SORT D’UNE SAISON ESTIVALE MARQUÉE PAR UNE HAUSSE DES NUITÉES HÔTELIÈRES PAR RAPPORT À L’EXERCICE 2019, QUI FAISAIT JUSQU’À PRÉSENT OFFICE DE RÉFÉRENCE.SACHA BITTEL/ARCHIVES

MERCREDI, CRANS-MONTANA TOURISME & CONGRÈS TIRAIT SON BILAN DE LA SAISON D’ÉTÉ 2021. AVEC UN CONSTAT PRINCIPAL: LES MAUVAISES CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES AINSI QUE LES INCERTITUDES LIÉES À LA CRISE SANITAIRE N’AURONT PAS PLOMBÉ LA SAISON.

LE RECORD DE NUITÉES DE 2019 BATTU

ENTRE MAI ET SEPTEMBRE 2021, LA DESTINATION A ENREGISTRÉ UN TOTAL DE 111 711 NUITÉES HÔTELIÈRES. SANS SURPRISE, CE CHIFFRE EST EN NETTE AUGMENTATION PAR RAPPORT À CELUI DE L’ÉTÉ 2020 (+27,1%), MARQUÉ PAR LES RESTRICTIONS D’ENTRÉE EN SUISSE ET L’ABSENCE DES GRANDS ÉVÉNEMENTS SUR LE HAUT-PLATEAU.

EN SAVOIR PLUS

*****

Six experts au chevet du tourisme hérensard


DESTINATION COMMUNE Six experts internationaux du tourisme se sont réunis à Arolla. Belges, Français ou Québécois, ces professionnels ont livré une analyse sans concession de l’organisation touristique régionale. Le val d’Hérens a tout pour briller, mais il manque de vision et d’unité.

PAR ALEXANDRE BENEY

 11.10.2021, 05:30

LECTURE: 4MIN

 

«JE N’AVAIS JAMAIS ENTENDU PARLER DU VAL D’HÉRENS. C’EST UN TRÉSOR CACHÉ, UN COUP DE CŒUR AU PAYSAGE SPECTACULAIRE.» ANCIEN VICE-PRÉSIDENT DE MONTRÉAL TOURISME, AUJOURD’HUI CONSULTANT, PIERRE BELLEROSE EST SOUS LE CHARME. IL EST MEMBRE DES FRANCOPHONIES DE L’INNOVATION TOURISTIQUE. SIX MEMBRES DU COMITÉ DE CETTE ASSOCIATION INTERNATIONALE D’ÉCHANGE ET DE RÉFLEXION – TOUS PROFESSIONNELS DU TOURISME – ÉTAIENT INVITÉS PAR LES PROPRIÉTAIRES DE L’HÔTEL KURHAUS. ILS ONT PASSÉ TROIS JOURS EN IMMERSION ENTRE EVOLÈNE ET HÉRÉMENCE DANS LE BUT DE COMPRENDRE LE TERRITOIRE ET D’EN SAISIR LES ENJEUX TOURISTIQUES.

LEURS CONCLUSIONS ÉTAIENT PRÉSENTÉES CE VENDREDI À EUSEIGNE DEVANT UN PARTERRE D’UNE TRENTAINE DE PERSONNES, DES ÉLUS COMMUNAUX, DES HÔTELIERS, DES GUIDES ET DES DIRECTEURS D’OFFICES DE TOURISME. D’ENTRÉE, LA BRETONNE LAURENCE GIULIANI TEMPÈRE: «NOUS ARRIVONS AVEC HUMILITÉ, NOUS NE SOMMES PAS LÀ POUR FAIRE LA LEÇON, MAIS POUR ÉCHANGER SUR NOTRE PERCEPTION BASÉE SUR DES REGARDS EXTÉRIEURS.»

LIRE LA SUITE

*****

Crans-Montana: CMA veut lancer sa propre SA du tourisme

CONFLIT? Après avoir claqué la porte du comité de l’office du tourisme en janvier, les remontées mécaniques de Crans-Montana vont créer leur propre structure. But, assurer la promotion et la vente de produits. Tous les acteurs de la destination sont invités à la rejoindre.

PAR ALEXANDRE BENEY

 

28.10.2021, 11:45

 

AVEC LES REMONTÉES MÉCANIQUES, DES BIENS IMMOBILIERS EN GESTION ET UN PROJET D’HÔTEL, CMA EST L’ACTEUR LE PLUS IMPOSANT DU HAUT-PLATEAU.SACHA BITTEL

Y AURA-T-IL DEUX OFFICES DU TOURISME À CRANS-MONTANA? LES DISSENSIONS SONT AVÉRÉES ENTRE CMTC, L’ORGANE DE PROMOTION DE LA DESTINATION, ET L’ACTEUR LE PLUS IMPORTANT DE LA STATION, LE GROUPE CMA, QUI POSSÈDE LES REMONTÉES MÉCANIQUES ET GÈRE DE NOMBREUX BIENS IMMOBILIERS. EN JANVIER DERNIER, LA SOCIÉTÉ DU MILLIARDAIRE RADOVAN VITEK AVAIT D’AILLEURS MENACÉ DE QUITTER CMTC. ELLE Y EST TOUJOURS, MAIS S’EST RETIRÉE DU COMITÉ.

CE LUNDI, LA PLUPART DES ACTEURS DE LA DESTINATION ONT REÇU UN COURRIEL ANNONÇANT LE PROJET D’UNE SOCIÉTÉ ANONYME «QUI DONNE LA POSSIBILITÉ AUX MEMBRES DE PROFITER D’UNE PLATEFORME INTERNATIONALE DE PROMOTION ET MISE EN VENTE DE LEURS PRODUITS ET SERVICES AUPRÈS DES CLIENTS DE LA STATION.» TOUS SONT INVITÉS À REJOINDRE CETTE STRUCTURE. LE COURRIER EST SIGNÉ PAR MAXIME COTTET ET MAXIME FOURNIER, DIRECTEURS DE CMA ET DE CMA IMMOBILIER, MAIS AUSSI PAR DES HÔTELIERS, JOSEPH BONVIN ET PAR YVES KLINGER. TOUS DEUX ONT ÉTÉ MEMBRE DE L’EXÉCUTIF D’UNE COMMUNE DU HAUT-PLATEAU.

DEUX PLATEFORMES SIMILAIRES

LIRE LA SUITE

*****

Crans-Montana: la création d’une SA touristique par CMA divise au lieu de rassembler

CMA et des hôteliers proposent aux acteurs de la destination la création d’une société pour promouvoir et vendre les produits touristiques. Or, c’est déjà la mission de l’office du tourisme.

PAR ALEXANDRE BENEY

28.10.2021, 18:22

LECTURE: 4MIN

 

AVEC SES MULTIPLES ENTITÉS, LE GROUPE CMA PÈSE LOURD SUR LE TOURISME DU HAUT-PLATEAU.SACHA BITTEL/LE NOUVELLISTE

Y AURA-T-IL DEUX OFFICES DU TOURISME À CRANS-MONTANA? LES DISSENSIONS SONT AVÉRÉES ENTRE CRANS-MONTANA TOURISME ET CONGRÈS, OU CMTC, L’ORGANE DE PROMOTION DE LA DESTINATION, ET L’ACTEUR LE PLUS IMPORTANT DE LA STATION, LE GROUPE CMA, QUI POSSÈDE LES REMONTÉES MÉCANIQUES ET GÈRE DE NOMBREUX BIENS IMMOBILIERS. EN JANVIER DERNIER, LA SOCIÉTÉ DU MILLIARDAIRE RADOVAN VITEK AVAIT D’AILLEURS CLAQUÉ LA PORTE DE CMTC. ELLE PAIE TOUJOURS SA COTISATION, MAIS S’EST RETIRÉE DU COMITÉ.

IL EST INUTILE DE DOUBLER LA STRUCTURE EXISTANTE AVEC UNE ENTITÉ SIMILAIRE, IL VAUT MIEUX S’ENGAGER DANS CELLE QUI EXISTE. LES CLIENTS N’Y COMPRENDRONT PLUS RIEN.

BRUNO HUGGLER, DIRECTEUR DE CMTC

CE LUNDI, LA PLUPART DES ACTEURS DE LA DESTINATION ONT REÇU UNE INVITATION À UNE SÉANCE D’INFORMATION, «POUR VOUS FAIRE DÉCOUVRIR NOTRE PROJET DE MISE EN VALEUR ET PROMOTION DE L’ACTIVITÉ COMMERCIALE TOURISTIQUE À CRANS-MONTANA», À TRAVERS UNE SOCIÉTÉ ANONYME. LE COURRIEL EST SIGNÉ PAR MAXIME COTTET ET MAXIME FOURNIER, DIRECTEURS DE CMA ET DE CMA IMMOBILIER, MAIS AUSSI PAR DES HÔTELIERS, JOSEPH BONVIN ET YVES KLINGER. TOUS DEUX ONT ÉTÉ MEMBRES DE L’EXÉCUTIF D’UNE COMMUNE DU HAUT-PLATEAU.

CONTINUER LA LECTURE

*****

Sierre et Loèche : un pas vers plus de bilinguisme

Au centre du Valais, à cheval sur deux pôles économiques en plein développement, les districts de Sierre et Loèche ont annoncé ce matin vouloir tirer un meilleur parti de cette opportunité géographique. Ils souhaitent mettre en œuvre des mesures concrètes dans les domaines de la formation, mais également de l’économie, de la mobilité ou encore de la culture. En effet, ces dernières permettraient d’instaurer une véritable identité bilingue. Dans cette optique, la population des deux districts est invitée à donner son avis au travers d’un sondage : le Baromètre du bilinguisme.

Aujourd’hui, 13% des résidents du district de Loèche indiquent le français comme langue principale, et 8,8% de ceux du district de Sierre disent parler allemand.

La région Valais central, grâce à sa situation stratégique, jouit d’une opportunité unique pour instaurer une véritable culture du bilinguisme. Alors qu’un seul Valaisan sur vingt parle la seconde langue officielle, les préfets des deux districts, Jean-Marie Viaccoz pour Sierre et Edi Kuonen pour Loèche, d’entente avec le chef du Département Christophe Darbellay, ont annoncé ce matin le lancement d’une étude d’évaluation d’un possible rapprochement. Les présidents des communes veulent se donner les moyens de mettre cette stratégie en place : ils entendent donner à la population (et aux nouvelles générations) les outils permettant d’être à l’aise tant dans la partie alémanique que francophone du canton.

LIRE LA SUITE