Crans-Montana dévoile sa vision pour l’avenir du quartier des Barzettes

Un hôtel, un village de vacances et un stade d’arrivée pour la Nationale: Crans-Montana dévoile ses ambitions pour remodeler le quartier des Barzettes. Avec, en filigrane de ces démarches, la candidature à l’organisation des championnats du monde de ski alpin 2027.

 09.10.2021, 18:00
LECTURE: 5MIN
PREMIUM

AU VU DES IMAGES EN 3D DÉVOILÉES PAR LA COMMUNE DE CRANS-MONTANA, LE SECTEUR DES BARZETTES DEVRAIT FONDAMENTALEMENT CHANGER DE VISAGE D’ICI À QUELQUES ANNÉES.

UN HÔTEL D’UNE CENTAINE DE CHAMBRES, UN VILLAGE DE VACANCES ET UN STADE D’ARRIVÉE POUR LA PISTE DE LA NATIONALE: APRÈS DEUX ANS DE RÉFLEXIONS, MENÉES ENTRE LA COMMUNE, CMA SA, CMTC ET LE COMITÉ D’ORGANISATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE SKI ALPIN 2027, LES AUTORITÉS ONT DÉVOILÉ CE VENDREDI LE PROJET DU QUARTIER «MULTIFONCTIONNEL» DES BARZETTES.

«NOUS AVONS DEMANDÉ À UN BUREAU SPÉCIALISÉ DE NOUS PROPOSER DES SOLUTIONS PERMETTANT DE VALORISER LES ATOUTS MULTIPLES DE CE LIEU, POUR EN FAIRE UN SITE QUATRE SAISONS», EXPLIQUE LE CHEF DE L’EXÉCUTIF NICOLAS FÉRAUD.

UN STADE D’ARRIVÉE EN DUR

LE STADE D’ARRIVÉE OCCUPE SANS SURPRISE UNE PLACE DE CHOIX DANS CE PROGRAMME. DANS LE SILLAGE DES ÉPREUVES DE COUPE DU MONDE QUI SE DÉROULENT CHAQUE ANNÉE SUR LE HAUT-PLATEAU, MAIS AUSSI EN MARGE DE LA CANDIDATURE AUX MONDIAUX, LES PORTEURS DU PROJET ONT TRAVAILLÉ DE CONCERT AVEC LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE SKI (FIS) ET SWISS SKI POUR IMAGINER ET DIMENSIONNER CET OUVRAGE.

PRÉVU SUR DES TERRAINS MAJORITAIREMENT EN MAINS COMMUNALES, CELUI-CI SERA COMPOSÉ D’UN BÂTIMENT EN DUR SITUÉ SUR L’AILE OUEST DE L’AIRE D’ARRIVÉE. «IL COMPRENDRA DES TRIBUNES, MAIS AUSSI DES PARKINGS POUR LES CAMIONS DES TÉLÉVISIONS, DES SALLES DE PRESSE AINSI QUE DIFFÉRENTS ESPACES MODULABLES POUVANT FAIRE OFFICE DE BUREAUX OU DE LOCAUX DE STOCKAGE», DÉTAILLE MARIUS ROBYR, DIRECTEUR DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA CANDIDATURE AUX CHAMPIONNATS DU MONDE. IL AJOUTE QUE LE PROJET CORRESPOND «TOTALEMENT» AUX EXIGENCES FORMULÉES PAR LA FIS.

JUSQU’À 10 000 PLACES

«LORS DE COMPÉTITIONS, IL SERA POSSIBLE D’APPONDRE À CE BÂTIMENT DES TRIBUNES TOUT AUTOUR DE L’AIRE D’ARRIVÉE», COMPLÈTE NICOLAS FÉRAUD. EN CONFIGURATION COUPE DU MONDE, LE STADE POURRAIT AINSI ACCUEILLIR 5000 SPECTATEURS.

NOUS AVONS DEMANDÉ À UN BUREAU SPÉCIALISÉ DE NOUS PROPOSER DES SOLUTIONS PERMETTANT DE VALORISER LES ATOUTS MULTIPLES DE CE LIEU.
- NICOLAS FÉRAUD, PRÉSIDENT DE CRANS-MONTANA
«ET ENVIRON 10 000 DANS LE CAS OÙ LA DESTINATION OBTIENT LES CHAMPIONNATS DU MONDE, GRÂCE À DES EXTENSIONS DES TRIBUNES EN HAUTEUR, MAIS ÉGALEMENT LE LONG DES DERNIERS MÈTRES DE LA PISTE», RELÈVE BLAISE FAVRE, RESPONSABLE DU SERVICE CONSTRUCTION ET TERRITOIRE À LA COMMUNE DE CRANS-MONTANA.

UN FINANCEMENT À DÉTERMINER

DEVISÉE À 20 MILLIONS DE FRANCS, L’INFRASTRUCTURE BÉNÉFICIE D’UN SOUTIEN DE 1 MILLION DE LA PART DE LA CONFÉDÉRATION. ELLE POURRAIT ÉGALEMENT ÊTRE SOUTENUE À HAUTEUR DE 4 MILLIONS PAR LE CANTON. LA PART RESTANTE DEVRAIT ÊTRE PRISE EN CHARGE PAR L’ACCM.

 

EN CONFIGURATION CHAMPIONNATS DU MONDE, L’AIRE D’ARRIVÉE POURRAIT ACCUEILLIR 10 000 SPECTATEURS. CONCEPTION BONNARD+WOEFFRAY IMAGE THOMAS SPONTI

APRÈS UNE PRÉSENTATION DU PROJET EN SEPTEMBRE, NICOLAS FÉRAUD SOUHAITE UNE PRISE DE DÉCISION DES DÉLÉGUÉS DE L’ACCM EN DÉCEMBRE. «DEUX OPTIONS SE PRÉSENTENT. SOIT LA VERSION COMPLÈTE DU STADE AVEC QUATRE ÉTAGES, SOIT UNE VERSION AVEC LES DEUX ÉTAGES SUPÉRIEURS QUI SERAIENT DÉMONTABLES APRÈS CHAQUE COMPÉTITION.» LE PRÉSIDENT AJOUTE QUE SI LES DÉLÉGUÉS DEVAIENT REFUSER DE SOUTENIR FINANCIÈREMENT CE PROJET, «LA COMMUNE DE CRANS-MONTANA DEVRA LE PORTER SEULE ET LA DÉCISION REVIENDRAIT ALORS À L’ASSEMBLÉE PRIMAIRE».

LA MISE À L’ENQUÊTE DU STADE POURRAIT INTERVENIR AU PLUS TÔT LE PRINTEMPS PROCHAIN. NICOLAS FÉRAUD ESPÈRE UN DÉBUT DES TRAVAUX POUR 2023.

UN PROJET IMMOBILIER À 82 MILLIONS

PROPRIÉTAIRE D’UNE PARTIE DES TERRAINS DE L’AIRE D’ARRIVÉE, CMA SA, PAR SON DIRECTEUR GÉNÉRAL MAXIME COTTET, SE DIT FAVORABLE À LA RÉALISATION DU STADE.

DANS LE CADRE DE CE FUTUR QUARTIER, LA SOCIÉTÉ EST SURTOUT CONCERNÉE PAR LA CONSTRUCTION DE L’HÔTEL ET DU VILLAGE DE VACANCES. DEVISÉES À 82 MILLIONS DE FRANCS, CES INFRASTRUCTURES SONT PRÉVUES SUR DES PARCELLES APPARTENANT INTÉGRALEMENT À CMA SA. «SI CE PROJET IMMOBILIER ENTRE DANS NOS CRITÈRES EN TERMES DE RENTABILITÉ, NOTRE GROUPE SERAIT TOUT À FAIT OUVERT À LE FINANCER, VOIRE À L’EXPLOITER. MAIS CELA DOIT ENCORE FAIRE L’OBJET DE RÉFLEXIONS, NOTAMMENT EN CE QUI CONCERNE LA GAMME D’HÔTEL VERS LAQUELLE NOUS ALLONS NOUS PROFILER», EXPLIQUE MAXIME COTTET.

LE PARKING DU COMPLEXE EST LUI AUSSI SUJET À DISCUSSION. AUJOURD’HUI, CETTE INFRASTRUCTURE QUI APPARTIENT À CMA SA EST DÉFICITAIRE. LE GROUPE NE SOUHAITE PAS S’ENGAGER SEUL DANS SA RÉNOVATION. «UN MODÈLE ÉCONOMIQUE VIABLE DOIT ÊTRE TROUVÉ AVEC D’AUTRES PARTENAIRES. OU ALORS, NOUS POURRIONS IMAGINER EFFECTUER UNE RÉNOVATION DU PARKING ET VENDRE LES PLACES DE PARC EXTÉRIEURES AFIN DE PARVENIR À UN BILAN ÉQUILIBRÉ», POURSUIT MAXIME COTTET. A L’ENTENDRE, CMA SA ESPÈRE LIVRER LE PROJET IMMOBILIER ET SON PARKING À L’ÉTÉ 2026. «L’IDÉE EST QUE TOUT CE COMPLEXE SOIT FONCTIONNEL POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE.»