Nouvelles technologies: comment Crans-Montana veut devenir un pôle de l’innovation en Valais

 

ECONOMIE Au cours des deux dernières années, treize start-ups, entreprises et associations actives dans les nouvelles technologies ont été créées à Crans-Montana. Pour poursuivre sur cette lancée, l’ACCM mise notamment sur la proximité de la région avec les hautes écoles et universités. Décryptage.

 23.08.2021, 05:30
LECTURE: 7MIN
PREMIUM

DANS L’IMAGINAIRE COLLECTIF, LA MARQUE CRANS-MONTANA ÉVOQUE BIEN SOUVENT LE SKI, LE GOLF, L’HÔTELLERIE OU ENCORE LA RESTAURATION. MAIS DEPUIS QUELQUES ANNÉES, LA DESTINATION SE PROFILE ÉGALEMENT COMME UN PÔLE D’INNOVATION DE PREMIER PLAN EN VALAIS.

DU JEU VIDÉO À L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, EN PASSANT PAR L’IMAGERIE, LES TECHNOLOGIES MÉDICALES OU LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, TREIZE SOCIÉTÉS ET ASSOCIATIONS SUISSES ET INTERNATIONALES ACTIVES DANS LES NOUVELLES TECHNOLOGIES ONT ÉTÉ CRÉÉES SUR LE HAUT-PLATEAU DEPUIS AOÛT 2019.

ATTIRER DES INDUSTRIES EN CROISSANCE

SOUHAITÉE PAR LE POLITIQUE, CETTE STRATÉGIE DE DIVERSIFICATION DE L’ÉCONOMIE LOCALE EST INCARNÉE PAR RAFAL HYS, DÉLÉGUÉ À LA PROMOTION ÉCONOMIQUE DE L’ASSOCIATION DES COMMUNES DE CRANS-MONTANA (ACCM) DEPUIS TROIS ANS. «MA MISSION EST D’IDENTIFIER DES INDUSTRIES EN CROISSANCE QUI SOIENT SUSCEPTIBLES DE NOUS AMENER UNE CRÉATION DE VALEUR SIMILAIRE À CELLE DU SECTEUR MÉDICAL, QUI EST AUJOURD’HUI LE PRINCIPAL POUMON ÉCONOMIQUE DE NOS TROIS COMMUNES.»

IL EN EST CONVAINCU: LES NOUVELLES TECHNOLOGIES RÉPONDENT À CES CRITÈRES. «LA DISPONIBILITÉ EN TERRAINS ÉTANT LIMITÉE, L’IDÉE N’EST PAS DE CONSTRUIRE DES CENTRES DE PRODUCTION, MAIS PLUTÔT D’ATTIRER DES ACTIVITÉS DE DESIGN, DE R&D OU DE MARKETING.» AVEC L’OBJECTIF QUE LES CADRES DE CES ENTREPRISES AINSI QUE LEURS EMPLOYÉS S’INSTALLENT SUR L’UNE DES TROIS COMMUNES DU HAUT-PLATEAU. «ET QUE LA REDISTRIBUTION DES RICHESSES PROFITE À NOTRE RÉGION.»

QUALITÉ DE VIE ET PROXIMITÉ COMME ATOUTS

POUR CE FAIRE, RAFAL HYS ÉCUME LA PRESSE SPÉCIALISÉE AINSI QUE LES MEETINGS «NEW TECH» DE PARIS À LA CALIFORNIE, À LA RECHERCHE DE NOUVEAUX TALENTS MAIS AUSSI D’ENTREPRENEURS CONFIRMÉS QUI SOUHAITENT CONQUÉRIR DE NOUVEAUX MARCHÉS. LORSQU’UN PROJET OU UNE START-UP EST EN PHASE AVEC LES CRITÈRES DE L’ACCM, IL PASSE À L’ACTION. «JE METS EN AVANT LA QUALITÉ DE VIE DE LA RÉGION, SA PROXIMITÉ AVEC L’EPFL ET OU LA HES-SO, MAIS AUSSI SON RÉSEAU DE FIBRE OPTIQUE DERNIÈRE GÉNÉRATION.»

EN 2019, ET APRÈS PLUSIEURS MOIS DE NÉGOCIATIONS, IL PARVIENT AINSI À FAIRE VENIR RAYSHAPER, SA PREMIÈRE «FIGURE DE PROUE». ACTIVE DANS LE DÉVELOPPEMENT D’ALGORITHMES EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DANS L’IMAGERIE, CETTE START-UP EST DIRIGÉE PAR LE PROFESSEUR EPFL TOURADJ EBRAHIMI, L’UN DES INVENTEURS DES FORMATS JPEG. «OUTRE LE CADRE DE VIE, CE SONT LA FACILITÉ DE CONTACT AVEC LES DÉCIDEURS LOCAUX AINSI QUE LA PROXIMITÉ AVEC L’AUTOROUTE ET TOUTE UNE SÉRIE DE SERVICES QUI NOUS ONT CONVAINCUS DE CRÉER NOTRE SOCIÉTÉ À CRANS-MONTANA.»

 

 

A L’ENTENDRE, UN TEL TERREAU D’INNOVATION ATTEINDRAIT SA TAILLE CRITIQUE AVEC UN TOTAL DE 40, VOIRE 50 ENTREPRISES HIGH-TECH À HAUTE VALEUR AJOUTÉE. «AU-DELÀ, L’EXCLUSIVITÉ DE LA RÉGION POURRAIT DIMINUER.»

MISER AUSSI SUR LE BOUCHE À OREILLE

EN PARALLÈLE DE CE DÉMARCHAGE, RAFAL HYS PEAUFINE CE QU’IL APPELLE SON «MARKETING TERRITORIAL». VIA LA MISE EN PLACE DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES, IL A PAR EXEMPLE ASSOCIÉ CRANS-MONTANA AUX PROJETS EPFLOOP, EPFL ROCKET TEAM AINSI QU’AU HACKATHON OUTCUBE/INCUBE PORTÉ PAR L’ETH DE ZURICH ET LE MIT DE BOSTON.

L’IDÉE N’EST PAS DE CONSTRUIRE DES CENTRES DE PRODUCTION, MAIS PLUTÔT D’ATTIRER DES ACTIVITÉS DE DESIGN, DE R&D OU DE MARKETING.
RAFAL HYS, DÉLÉGUÉ À LA PROMOTION ÉCONOMIQUE DE L’ACCM.

«L’IDÉE EST DE NOUS AFFILIER À DE JEUNES LEADERS D’OPINION QUI FONT PARLER DE LEURS PROJETS À L’INTERNATIONAL ET QUI, DEMAIN, SERONT LES CADRES DE GRANDES ENTREPRISES TECHNOLOGIQUES», EXPLIQUE LE DÉLÉGUÉ À LA PROMOTION ÉCONOMIQUE. IL INSISTE: «LE BOUCHE À OREILLE QUI DÉCOULE DE NOTRE STRATÉGIE ALIMENTE NATURELLEMENT L’IMPLANTATION DE NOUVELLES SOCIÉTÉS.» ET D’AJOUTER QUE L’INCUBATEUR DE L’ÉCOLE LES ROCHES (VOIR ENCADRÉ) FAIT ÉGALEMENT PARTIE DE CET ÉCOSYSTÈME.

DE NOUVELLES SYNERGIES À CRÉER

BASÉE À ICOGNE DEPUIS MAI 2021, AXESSIMPACT SA EST L’UNE DES DERNIÈRES À AVOIR POSÉ SES VALISES DANS LA RÉGION. CETTE FINTECH EST SPÉCIALISÉE DANS LE DÉVELOPPEMENT DE SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES ET FINANCIÈRES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET À LA DÉLIVRANCE DE CERTIFICATS DE COMPENSATION CARBONE.

A LIRE AUSSI: SION: ENERGYPOLIS, UN CAMPUS FLAMBANT NEUF POUR FAIRE RAYONNER LE VALAIS DE DEMAIN

POUR SON CEO, YVES CARNAZZOLA, LA DYNAMIQUE QUI SOUFFLE SUR LE HAUT-PLATEAU VA PERMETTRE DE CRÉER DE NOUVELLES SYNERGIES ENTRE LES DIFFÉRENTS DOMAINES D’EXPERTISE. «QUE CE SOIT AVEC LES ENTREPRISES LOCALES, LES AUTRES START-UP QUI SE CRÉENT, MAIS AUSSI DES ÉCOLES TELLES QUE LA TEAM ACADEMY DE LA HES-SO VALAIS-WALLIS.»

UN CAMPUS TECHNOLOGIQUE À L’ÉTUDE

DANS CETTE LOGIQUE, L’ACCM S’ATTACHE À CHOYER TOUT PARTICULIÈREMENT SES NOUVEAUX HÔTES. SELON SON PRÉSIDENT NICOLAS FÉRAUD, UN SOUTIEN SOUS FORME D’AIDE À L’INSTALLATION PEUT ÊTRE OCTROYÉ PAR LES COMMUNES.

«NOUS POUVONS PAR EXEMPLE PRÊTER DES LOCAUX À UNE SOCIÉTÉ POUR TROIS OU SIX MOIS, EN ATTENDANT QUE CELLE-CI AIT LES REINS SUFFISAMMENT SOLIDES POUR NOUS REMBOURSER ET S’ACQUITTER D’UN LOYER.»

L’ACCM ÉTUDIE ÉGALEMENT DIFFÉRENTES PISTES POUR FAVORISER LA CRÉATION DE SYNERGIES ET OFFRIR DES PERSPECTIVES À LONG TERME À CES ENTREPRISES. RAFAL HYS, QUI EXPLIQUE AVOIR 20 START-UPS SUPPLÉMENTAIRES DANS SON COLLIMATEUR, VERRAIT D’UN BON ŒIL LA CRÉATION D’UN CENTRE DE CALCULS DANS LA RÉGION.

DE SON CÔTÉ, NICOLAS FÉRAUD INDIQUE MÊME QU’UNE RÉFLEXION EST EN COURS EN VUE DE LA RÉALISATION D’UN CAMPUS TECHNOLOGIQUE REGROUPANT DIFFÉRENTES SOCIÉTÉS SOUS UN SEUL TOIT. «PLUSIEURS OPTIONS SONT AUJOURD’HUI SUR LA TABLE QUANT À CE FUTUR PROJET.»

35 START-UPS NÉES À BLUCHEEN PARTENARIAT AVEC L’ACCM, L’ÉCOLE LES ROCHES LANÇAIT EN 2020 L’INNOVATION HUB LES ROCHES CRANS-MONTANA, AUJOURD’HUI REBAPTISÉ SPARK INNOVATION SPHERE BY LES ROCHES. CETTE STRUCTURE, QUI FAIT PARTIE INTÉGRANTE DU CAMPUS DE BLUCHE, EST UN PÔLE D’INNOVATION NUMÉRIQUE DANS LE SECTEUR DE L’HOSPITALITÉ, VIA L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, LA RÉALITÉ VIRTUELLE ET AUGMENTÉE, LA BLOCKCHAIN OU ENCORE LA ROBOTIQUE.

ELLE SE VEUT ÉGALEMENT UN INCUBATEUR DE START-UPS À L’ATTENTION DES ÉTUDIANTS. «EN UNE ANNÉE, NOTRE HUB D’INNOVATION A CONTRIBUÉ À LA CRÉATION DE 35 START-UPS QUI SONT AUJOURD’HUI ACTIVES EN VALAIS, MAIS AUSSI SUR TOUTE LA PLANÈTE», EXPLIQUE PABLO GARCIA, DIRECTEUR DU PÔLE.

EN OCTOBRE, LE SPARK INNOVATION SPHERE BY LES ROCHES PASSERA À LA VITESSE SUPÉRIEURE, AVEC L’INAUGURATION DE NOUVEAUX LOCAUX QUI COMPRENDRONT NOTAMMENT UN CENTRE DE RÉALITÉ VIRTUELLE, UN ESPACE D’INCUBATION ET UN CENTRE DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT.