Sondage APACH – automne 2020 – Résultats – Analyse

Sondage APACH – automne 2020 –

Résultats – Analyse

Vous l’aurez remarqué, les sondages servent souvent à fournir des réponses orientées à des questions tendancieuses… Excepté les sondages APACH qui vous informent en vrai : la preuve :

 

« Crans-Montana Absolutely » noté

 

Le slogan actuel « Absolutely » est noté clairement avec 50% d’opinions qui le perçoit comme étant médiocre, 14% d’opinions médianes et 36% le jugeant plutôt favorablement. S’il reste encore cette minorité non négligeable pour le soutenir, une majorité se dessine pour conclure que ce slogan a vécu et doit trouver son remplaçant.

Proposer un nouveau slogan

 

C’est un exercice difficile qui normalement relève de professionnels du marketing. Les propositions se regroupent néanmoins autour des thèmes suivants :

-       « On y vit toute l’année » avec des propositions comme « Crans Montana 4 saisons » ou « Crans Montana 365 ».

-       « Balcon des Alpes » avec « Crans Montana Vision 4000 »  ou l’optimiste « Crans Montana cité des neiges » voire « poumon du Valais ou « the place to be ».

-       « Exclusif » avec « Crans Montana incontournable » ou « Crans Montana what else »

 

Ce qui caractérise la station

 

Les réponses hiérarchisent les thèmes dégagés à la question précédente, avec une majorité de réponses mettant en avant le thème « on y vit toute l’année », suivi du thème du « balcon des Alpes », pour finir par le côté « exclusif » caractérisé notamment par les prestigieux résidents de la station.

De fortes perceptions négatives ont été néanmoins exprimées, telles que déficits de performance, vilaines constructions, ou perte d’authenticité à force de privilégier les aspects purement économiques.

 

Crans-Montana dans le futur

 

Les réponses se regroupent en 3 grandes catégories quant à la vision du futur de la station :

-       Vers une qualité de vie authentique toute l’année, en y remettant l’âme d’un vrai village, une station familiale et non une station de familles, des zones piétonnes, une mobilité douce et non polluante et un accueil client véritable.

-       Vers une réduction des insuffisances :

  • insuffisance du domaine skiable, grand parmi les petits, petit parmi les grands.

  • Manque d’équipement indispensable tel des Thermes (*)

  • Une rénovation architecturale et urbaine se dirigeant vers « plus de montagne », en rénovant les cubes de béton des années 60, en redessinant l’austère et bétonnée Ycoor, ou en incitant les vitrines commerçantes à se moderniser.

-       Vers une réduction des interrogations, avec la multiplication des acquisitions de CMA dans le domaine de la restauration et qui, au dire de beaucoup, ne nous a pas montré de progrès substantiels dans la qualité de l’offre.

En conclusion, en dehors des thèmes classiques abordés sur la station et sur ses attraits touristiques (infrastructures et fonctionnement) se dessine un désir nouveau, celui de la vie sociale, du bien-être urbain ou « village », d’un environnement de qualité (rénovation architecturale et mobilité douce). Autrement dit la station ne doit plus s’orienter « station » mais privilégier le « lifestyle » à la montagne, tout au long de l’année. Ne se préoccuper que des activités « station », c’est comme vouloir réparer sa voiture quand il n’y plus de route. La leçon que nous donne cette enquête et ces réponses est manifestement d’étendre le domaine des réflexions futures à « un style de vie Crans-Montana » dans un environnement « authentique », plutôt que d’additionner une quantité de « manèges »…

Il reste donc bien du travail que les acteurs responsables et le groupe de travail CM 2030 devront intégrer à travers les nouvelles attentes révélées par cette consultation.

A l’Apach, on ne sait dire que le vrai, car l’ensemble de ses membres est mobilisé, simplement par amour de ces beaux plateaux.

 

Le Comité

(*) l’adoption du projet « Les Thermes du Haut-Plateau » n’était pas connue à la période de l’enquête.